Les différents dispositifs de vidéosurveillance maison !

0
343
Close-up Of Person Hand Holding Mobile Phone With Home Security System

Tout comme pour la télésurveillance, tout le monde peut s’équiper de la vidéosurveillance pour protéger son domicile. Un tel dispositif permet de surveiller et de sécuriser vos biens quand vous êtes absent ou éloigné. En quoi consiste la vidéosurveillance ? Comment bien la choisir ? Et quelles sont les règles à observer en la matière ?

En quoi consiste la vidéosurveillance maison ?

Un équipement de vidéosurveillance maison est composé de caméras de surveillance, d’un lecteur enregistreur, et est connecté par un réseau IP ou un système de communication analogique. Il ne faut pas le confondre avec la télésurveillance. Les caméras de surveillance sont en mesure de filmer 24 h/24, sur détection de mouvement ou en fonction de la programmation des horaires. Les contenus enregistrés peuvent ensuite être regardés depuis votre maison via un logiciel de visualisation installé sur votre ordinateur ou à distance à partir de votre téléphone mobile.

La vidéosurveillance consiste à installer des caméras de surveillance au sein de votre domicile pour filmer son intérieur et ses abords :

  • les caméras de surveillance sont connectées à un écran (moniteur) qui permet la visualisation des images et leur enregistrement (suivant le modèle) ;
  • les caméras de surveillance sont équipées de capteurs (de son, de mouvement, de chaleur, etc.) qui déclenchent l’alarme en cas de détection d’une anomalie. La sonnerie de l’alarme fait fuir l’intrus et alerte l’entourage ;
  • en fonction du dispositif de vidéosurveillance maison choisi, l’alerte peut être envoyée, par téléphone, SMS ou mail, au propriétaire, à une autre personne indiquée ou à une entreprise de vidéosurveillance conformément aux dispositions stipulées dans le contrat.

Vous pouvez installer votre système de vidéosurveillance vous-même ou faire appel à un professionnel. La seconde option est vivement conseillée, puisqu’elle vous permettra d’améliorer la vidéo surveillance de votre maison. Il faut noter par ailleurs que le choix de votre solution de vidéosurveillance doit se faire en fonction des caractéristiques de votre habitation.

Bien choisir son dispositif de protection

Installer une vidéosurveillance chez soi est à coup sûr l’alternative le plus efficace pour limiter les risques de cambriolage. Seulement, il faudra choisir le bon système selon la configuration de votre maison, la valeur de vos biens et vos besoins. Certains éléments du dispositif ont leur importance et peuvent déterminer votre choix.

Un équipement doté d’un système de zonage

La majorité des solutions de vidéosurveillance sont équipées d’un système de zonage ou de protection partielle qui donne la possibilité d’activer seulement une partie des éléments. Ainsi, le rez-de-chaussée peut demeurer sous surveillance pendant qu’on dort au premier étage, ou bien les contacteurs alertent de toute intrusion même quand on est à la maison.

Un équipement conçu pour détecter les animaux domestiques

Les propriétaires qui possèdent un chat ou un chien à leur domicile doivent privilégier un système capable de détecter les animaux domestiques. Une telle capacité évite les alertes ou les sonneries d’alarme inopportunes à chaque passage de vos animaux domestiques devant le détecteur.

Un équipement résistant à la fraude

Un bon système de vidéosurveillance doit avoir une bonne résistance à la fraude. Pour cela, il faut s’assurer que les divers éléments sont dotés d’une source d’énergie secondaire (notamment des piles) qui permettra leur fonctionnement même lorsqu’il y a coupure de courant. De même, pour continuer à recevoir les alertes quand la connexion ADSL n’est pas en service, la centrale doit être munie soit d’un module  GPRS ou GSM permettant la transmission des alertes par le réseau mobile, soit d’un mode RTC permettant la transmission des alertes par la ligne téléphonique classique (dans ce cas, il va falloir conserver votre abonnement France Télécom). Quant à la caméra, elle doit être en mesure de détecter que son objectif a été détourné ou obstrué.

Un équipement conforme à la norme NF A2P

Suivant la valeur de vos biens, votre compagnie d’assurance peut vous exiger l’installation d’une solution de protection conforme à la norme NF A2P. Ainsi, pour être en règle, il faut s’assurer que l’installateur soit également agréé NF A2P.

Un équipement capable de voir dans le noir

Lors du choix de votre système de protection, il faut vérifier que la caméra est équipée d’un éclairage infrarouge. C’est à cette seule condition que votre système de protection peut détecter une personne qui se déplacerait dans le noir.

Le coût de l’abonnement de l’équipement à choisir

Lors du choix de votre système de protection, il faut également vous renseigner sur les services inclus et ceux qui nécessitent un abonnement supplémentaire. La plupart du temps, le visionnage en direct des images peut se faire gratuitement, mais leur enregistrement et leur stockage sont en général payants. Par ailleurs, bon nombre de systèmes offrent un service supplémentaire de télésurveillance, également payant.

Bon à savoir

L’installation d’un système de vidéosurveillance pour protéger votre maison ne requiert aucune déclaration préalable ni aucune autorisation de la préfecture. Toutefois, certaines règles sont à observer :

  • vous avez l’obligation de faire une déclaration de votre système de vidéosurveillance auprès de la CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés) lorsque vous avez des employés (aide-ménagère, garde d’enfants, etc.) intervenant à votre domicile et que les contenus vidéo sont enregistrés ;
  • conformément au principe du respect de vie privée, vous ne pouvez filmer que l’intérieur de votre propriété (pièces, jardin, chemin d’accès privatif, etc.) ;
  • il faut veiller à ce que les images ne soient visionnées que par des personnes autorisées par les propriétaires des lieux et s’assurer qu’il n’y ait pas d’atteinte à la vie privée des personnes filmées (famille, amis ou personnes de passage, etc.) ;
  • conformément au Code du travail, toute personne travaillant de façon régulière à votre domicile (femme de ménage, baby-sitter, personnel médical, etc.) doit être informée de la présence de vidéosurveillance dans votre maison.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.