Que devriez-vous sur l’appellation Châteauneuf-du-Pape

0
278

Située au nord d’Avignon, Châteauneuf-du-Pape est une prestigieuse appellation viticole qui séduit les amateurs en raison de la qualité exceptionnelle de ses bouteilles. Première appellation d’origine contrôlée de la France, elle s’étend sur 5 communes de la rive gauche du Rhône. Dans cet article, nous vous invitons à découvrir plus d’informations sur les vins de Châteauneuf-du-Pape.

De la naissance de l’appellation


L’histoire de l’appellation de Châteauneuf-du-Pape remonte à l’installation des papes à Avignon dans le village du même nom au XVIe siècle. À cette période, le vin de cette location était appelé « vin du pape ». C’est d’ailleurs ce qui lui a permis de se faire rapidement une place dans les grandes cours européennes. Vers la fin du XVIIIe siècle, les vignerons ont commencé à expédier leurs vins en bouteilles pour remplacer les tonneaux. Face à ce succès, ils vont avoir la bonne idée de créer le concept de l’appellation d’origine contrôlée (AOC) afin de protéger leurs productions. Ainsi, ils ont mis en place une réglementation stricte permettant de défendre leurs vins.

En 1923, les vignerons de Châteauneuf-du-Pape parviendront à réglementer la production de leurs vins. Parmi les dispositions à respecter, on note : le tri de la vendange obligatoire, la fixation du degré minimum d’alcool à utiliser, la réglementation des modes de culture ainsi qu’une liste des cépages autorisés. À quelques modifications près, ces normes sont toujours en vigueur aujourd’hui. Ce sont elles qui permettent de protéger et de garantir la qualité de chateauneuf du pape vin, une appellation largement connue dans le monde.

Qu’en est-il des cépages ?

Dans le village de Châteauneuf-du-Pape, seulement 13 cépages sont autorisés pour la production des vins rouges et blancs. Il s’agit notamment de :

  • Grenache ;
  • Syrah ;
  • Mourvèdre ;
  • Clairette ;
  • Cinsault ;
  • Roussanne ;
  • Vaccarèse ;
  • Counoise ;
  • Bourboulenc ;
  • Terret noir ;
  • Muscardin ;
  • Picardan ;
  • Picpoul.

Pour élaborer leurs vins, les vignerons peuvent puiser librement dans cette liste de cépages. À noter que chacun d’entre eux apporte sa touche à l’ensemble, surtout en ce qui concerne le parfum, la charpente, la couleur, la longévité et la fraîcheur du vin.

De nos jours, le grenache a une forte prédominance dans la plupart des vins Châteauneuf-du-Pape. Provenant de la péninsule ibérique, ce cépage s’accorde parfaitement avec les sols pauvres et secs de la rive gauche de Rhône. Très rustique, il résiste efficacement aux fortes températures et aux vents violents. Considéré comme la colonne vertébrale des vins rouges Château-du-Pape, il est souvent associé à la syrah, au cinsault et au mourvèdre pour un équilibre parfait.

Quid de la bouteille armoriée de l’appellation Châteauneuf-du-Pape ?


Créée au XXe siècle, la bouteille armoriée est le sceau des vins Châteauneuf-du-Pape. Marque collective, elle contribue largement à la promotion et à la renommée des crus. En 1937, l’association des propriétaires-viticulteurs de ce terroir décide de créer un flacon original floqué d’un écusson, symbole d’une tiare papale. Autour de cet emblème, on peut voir clairement l’inscription « Châteauneuf-du-Pape contrôlé », gage de l’authenticité des vins de cette appellation. Si vous n’avez pas la possibilité de faire le tour des producteurs, vous pouvez trouver des boutiques en ligne pour vous procurer les vins Châteauneuf-du-Pape afin d’accompagner vos plats. Il vous suffit de trouver les meilleurs accords pour profiter d’un énorme plaisir.