Quels sont les nouveaux modes de consommation du café ?

0
785

Cultivé dans plus de 7 pays, le café demeure l’une des boissons les plus consommées à travers le monde. Il contient par ailleurs des minéraux, des vitamines ainsi que des composés antioxydants. Le café procure donc de nombreux bienfaits lorsqu’il est consommé de façon modérée. En moyenne, un consommateur de café en boit trois tasses par jour. Si au début le café était préparé à base des graines vertes, les modes de consommation se sont multipliés au fil du temps.

Les différentes formes de café que l’on peut trouver

Le café fut domestiqué au Yémen avant de se répandre dans le monde arabe puis dans le monde entier à partir du 13e siècle. Il existe de nombreuses façons de préparer le café. On en retrouve sous toutes les formes, en voici quelques exemples :

Le café à la sultane

Même s’il est connu de peu de gens, cette méthode de préparation implique l’infusion des coques qui enveloppent les grains de café. Elle a été introduite en Turquie par des sultanes. Les coques ont des vertus calmantes, à l’opposé des graines. Néanmoins, aucune étude n’a été faite pour confirmer ces effets.

Le café décaféiné

Pour des raisons de convenance, 10 % du café produit dans le monde est décaféiné. Deux procédés permettent d’aboutir à ce résultat. Il s’agit notamment :

  • du procédé mécanique qui utilise l’eau, l’huile de café ou le dioxyde de carbone pour le retrait de la caféine ;
  • du procédé chimique au cours duquel la caféine est retirée grâce à des solvants tels que le chlorure de méthylène ou l’acétate d’éthyle.

Le processus du procédé mécanique permet une conservation de l’arôme et de la saveur du grain. Ainsi, le café produit est de meilleure qualité. Quoi qu’il en soit, il est important que la méthode employée pour l’extraction de la caféine soit mentionnée sur l’emballage.

Les cafés aromatisés

Bien qu’il existe sur le marché un bon nombre de cafés pré-aromatisés, ceux qui s’y connaissent affirment que c’est encore mieux d’aromatiser son café soi-même. Par exemple, il est possible d’ajouter à son café fraichement préparé de l’extrait de vanille, d’amande, de muscade moulue ou de cannelle. Il en est de même pour le café moulu, auquel on peut ajouter des graines de fenouil ou d’anis, des gousses de cardamome ou encore des clous de girofle avant d’y ajouter de l’eau.

Le café glacé

La première étape de préparation d’un café glacé consiste à aromatiser son café fraichement préparé grâce à quelques gouttes d’extrait d’amande ou de vanille. Ensuite, il suffit de le mélanger à parts égales avec du lait avant de la verser dans un verre plein de cubes de glace.

Le café moka

Pour ce type de préparation, le café chaud est mélangé avec du chocolat chaud. Après cela, il faudra ajouter à ce mélange de la poudre de cacao, de la cannelle moulue et du lait ou de la crème. Il est également possible de compléter le tout avec un peu de piment fort, pour plus de peps.

Le café frappé

Ici, de la glace est mélangée à du café bien fort et refroidi. On peut également y ajouter au choix du lait, du sucre ou de la crème. Certaines personnes préfèrent ajouter, en plus du café froid, du yaourt ou un morceau de banane ou encore de la glace dans un mélangeur.

Pour bien choisir son café, il est important de tenir compte de sa durée de torréfaction. Ce critère déterminera si le café sera velouté, doux ou corsé. Ainsi, une torréfaction plus longue aboutirait à des grains plus foncés et corsés. Aujourd’hui, le meilleur café torréfié artisanalement est facilement accessible.

Le café se présente sous plusieurs formes, car il existe également différentes modes de consommation du café. Ces derniers temps, si de nombreuses personnes sont restées fidèles au café torréfié, d’autres ont une préférence pour les cafés des coffee shop et des Starbucks.

La torréfaction artisanale

La torréfaction artisanale consiste en la cuisson des grains de café. C’est ce qui lui donne un gout assez particulier. Pour que le résultat soit parfait, il est important que le temps de cuisson soit précis. En effet, un temps trop court donnerait un gout charbonneux au grain de café, tandis qu’un temps trop long rendrait le grain de café impropre à la consommation puisqu’il serait acide.

Après la cuisson, les grains sont laissés au repos pendant une période de 24 h. On peut obtenir généralement 5 couleurs suite à la torréfaction, à savoir :

  • très claire ;
  • claire ;
  • médium ;
  • foncée ;
  • très foncée.

Si vous préparez vous-même votre café, et si vous avez un petit jardin et que vous êtes un adepte de la permaculture, ne jetez pas votre marc de café à la poubelle. Il peut être utilisé comme engrais ou comme pesticide.

Les coffee shops

Les coffee shop commercialisent du bon café. Mais leur particularité est qu’ils ont su trouver la recette pour créer une ambiance sereine pour accompagner leurs cafés. À l’opposé des restaurants, ils sont plus relaxes et plus détendus. Ce sont des lieux accueillants ou l’on peut se rendre pour rencontrer des amis, pour travailler dans un coin ou pour un rendez-vous professionnel.

Les Starbucks

Il s’agit d’une chaine de cafés américaine implantée dans plusieurs pays à travers le monde. Ces établissements proposent leur propre marque de café, en grains ou moulu, de thé de pâtisseries, de boissons, etc. Ils se sont engagés pour un approvisionnement et une torréfaction éthique, tout en produisant un café de meilleure qualité. Cela justifie bien leur renommée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.